Plan national d’Aménagement et de Développement territorial : l’ANAT continue les travaux avec les acteurs territoriaux

Posté le 0000-00-00 00:00:00

Dans le cadre de l’élaboration du Plan national d’Aménagement et de Développement territorial (PNADT), l’Agence nationale de l’Aménagement du Territoire (ANAT) organise les 24, 25 et 26 octobre 2017 des Comités régionaux de développement (CRD) de consultation sur la synthèse des résultats du Bilan-Diagnostic dans les régions de Louga, Saint-Louis et Matam.

Louga, Saint-Louis et Matam constituent la première étape d’une série de tournées que compte organiser l’ANAT dans les quatorze (14) régions du Sénégal, pour partager avec les acteurs territoriaux les résultats du Bilan-Diagnostic représentant 80% des travaux du Plan national d’Aménagement et de Développement territorial.

Suivant une démarche d’analyse à la fois systémique, évolutive et spatiale, afin de ressortir par ailleurs les interrelations entre les secteurs analysés, neuf (9) études thématiques ont été réalisées et synthétisées en quatre grands thèmes : Environnement et Ressources naturelles ; Dynamiques démographiques, spatiales et Développement humain; Dynamiques économiques et intégration régionale  et Gouvernance territoriale.

Les données recueillies ont été passées sous des angles d’analyse divers tenant compte, entre autres, des perspectives de développement dans le cadre du Plan Sénégal Emergent, des  enjeux en matière d’aménagement et de développement du territoire.

Evidemment, chaque grand thème du document renseigne aussi bien sur les atouts et opportunités que sur les faiblesses du secteur traité.

Au chapitre « Environnement et Ressources naturelles », les constats généraux se déclinent ainsi qu’il suit : un « environnement biophysique marqué par la diversité des écosystèmes et l’existence de six zones éco-géographiques relativement homogènes ». En termes d’atouts et opportunités, le Sénégal peut compter sur « une couverture végétale de 14 051 600 ha, soit 71,5% du territoire et une présence de 3641 espèces végétales et de 4330 espèces animales ». Pour une valorisation optimale de ces potentialités, le PNADT préconise de mise en œuvre de parcs industriels artisanaux spécialisés dans les métiers du bois, du fer… Ainsi, il répondra efficacement à l’enjeu de « mise en place de systèmes productifs locaux et de promotion d’une industrie de substitution et de valorisation des potentialités locales » relevé sur le thème « Dynamiques économiques et intégration régionale ».

Il est ressorti en outre de l’analyse des ressources naturelles, un potentiel en eau renouvelable de 132 milliards de m3 par an d’eaux pluviales, 38,8 milliards de m3 par an d’eaux de surface, et 10 à 11 milliards de m3 par an d’eaux souterraines.

Mais le thème 1 rappelle que le Sénégal est vulnérable et dépend des aléas climatiques. Aussi, renseigne-t-il sur la perte de la biodiversité due aux feux de brousses, à la salinisation des terres, aux défrichements et à la surexploitation des ressources.

Pour l’élaboration du document de référence en matière d’aménagement du territoire, le rapport de synthèse du Bilan- Diagnostic du PNADT dégage des enjeux en matière de « Gouvernance territoriale » : mise en œuvre effective des réformes de décentralisation, correction des incohérences territoriales et réforme du foncier et positionnement effectif des collectivités territoriales dans le système de gestion.

Sur la trajectoire du Plan Sénégal Emergent (PSE) et de l’Acte III de la décentralisation, le PNADT a pour objectifs généraux, à l’horizon 2040, de promouvoir le développement du Sénégal à partir de ses territoires par une bonne structuration de l’espace et une valorisation durable des ressources et potentialités, d’atteindre l’équité territoriale, de réduire les disparités inter et intra régionales, de prendre en compte les enjeux liés aux changements climatiques, à l’urbanisation, au développement du numérique, etc.

Source: ANAT

 RECEMMENT CONSULTES

Le Président de la République pour une LODDT (loi d'orientation pour le développement durable des territoires)

Lors du Conseil des ministres du jeudi 17 janvier 2013 tenu au Palais de la République, le chef de l'Etat Son Excellence M. Macky Sall a donné des instructions pour que soit élaborée une loi d'orientation pour le développement durable des territoires (LODDT)

1

Casamance : l'ANAT et l'ANRAC signent une convention de partenariat

L'Agence nationale de l'Aménagement du territoire (ANAT) et l'Agence nationale pour la reprise des activités économiques et sociales en Casamance (ANRAC) ont signé, le mercredi 23 janvier 2013, une convention de partenariat pour une durée de cinq ans.

2

Séminaire de fin du projet de cartographie topographique numérique dans le Nord du Sénégal

L'Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) en collaboration avec l'Agence nationale de l'Aménagement du Territoire (ANAT) organise un séminaire de présentation des résultats du projet de cartographie numérique

3

L'ANAT lance la démarche de révision du PNAT (Plan National pour l'Aménagement du territoire)

L'Agence nationale de l'Aménagement du Territoire (ANAT) lance la démarche de révision du Plan national d'Aménagement du Territoire (PNAT) le mardi 2 avril 2013 à l'hôtel des Almadies de 9 h 00 à 12 h 30. L'ANAT entend asseoir avec l'ensemble

4

KOLDA : Participation de l'ANAT à l'exposition du MCA sur le Marketing territorial de la Casamance

L'Agence nationale de l'Aménagement du Territoire (ANAT) a pris part, les 16 et 17 avril 2013, aux manifestations organisées, en marge du Conseil des ministres décentralisé de Kolda, par la cellule du Millenium Challenge Account (MCA) au Sénégal. Les produits de l'ANAT

5

Marketing Territorial pour la région naturelle de la Casamance par Cheikh Ahmet Tidiane DIOP, DADRT

Le marketing territorial représente l'art de positionner un village, une région, une métropole sur le vaste marché mondial. Ce marketing concerne bien sûr les facteurs typiquement territoriaux qui puissent attirer

6